Bienvenue à SAINT CHRISTOPHE

Sommaire

Monsieur Jean-Paul VALADEAU est Maire depuis mars 2014 

La Commune en bref...

  • Nombre d'habitants : 351
  • Superficie (Ha) : 2365

SAINT-CHRISTOPHE est une commune du canton de Charente Vienne. Elle adhère à la Communauté de communes du Confolentais et (SIVOS ET SIVU la cas echéant).

Coordonnées:

La mairie vous accueille:

Les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8H30 à 12H et de 13H30 à 17H00 et un samedi sur deux de 8H30 à 12H.

 

Vie Locale

  • Foires et Marchés :
  • Heures des messes :
  • Où dormir ?
  • Où manger ?
  • Les permanences (service public et santé) :
  • Les commerces (tous commerces ou détails) :
  • Le Relais de Saint-Christophe
  • 16 place de l'église
  • 16420 SAINT-CHRISTOPHE
  • Tel : 05 45 71 53 15

Vie Associative



Renseignements à la Mairie de Saint-Christophe :
  • Amicale pour les Enfants de Saint-Christophe - Présidente : Madame Isabelle MERCIER

  • Association Communale de Chasse - Président : Monsieur  Sébastien BESSAGUET

  • Club du 3ème Âge - Présidente : Madame Annie CROIX

  • Comité des Fêtes - Présidente : Madame Ghislaine DUVAL

  • Saint-Christophe Football Club - Président : Monsieur Stéphane DOUCET
  • Association pour la Sauvegarde du Patrimoine : Présidente : Madame Christelle DESFOUX
  • Les Archers de la Mandragore : Président : Monsieur Alain DUFOUR

A voir, A faire

A voir :

  • Patrimoine

    EGLISE

     

    Le chœur date du XIIème siècle. Au XVè siècle , le clocher fut construit et la nef fut allongée. L’église a fait l’objet de travaux de restauration en 1690. A cette époque, un retable a été réalisé, il a été restauré dernièrement, il est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 9 mai 1981.

    L’église possède également un tableau restauré de St Christophe.

    Dans le début des années 1950, lorsque l’on acheva de faire tomber les crépis intérieurs du chœur, l’on trouva une « lître » ceinturant le chœur et portant les armes de la famille du Theil, importante famille chevaleresque du Poitou.

    La « lître » (du latin "listra ", étoffe) était une bande noire en forme de lé de velours sur laquelle les seigneurs avaient le droit de faire peindre leurs armes. Le seigneur « haut justicier » avait droit à la lître » intérieure et extérieure, le « fondateur » à la lître intérieure seulement, mais placée alors au dessus de celle du haut-justicier.